Bételgeuse est-elle en voie d’exploser ?

Vous connaissez bien cette étoile désignée scientifiquement sous l’appellation alpha Orionis (𝛼 Ori). Par temps clair, elle est visible à l’année dans la constellation d’Orion. L’épaule gauche du célèbre guerrier est définie par cette impressionnante supergéante rouge variable.

alma_betelgeuse_0

Bételgeuse finira bientôt par exploser en supernova et certains de ses comportements récents nous font penser qu’elle se trouverait actuellement dans sa phase préparatoire.

L’étoile est si gonflée que si nous la mettions au centre de notre système solaire, elle s’étendrait jusqu’à l’orbite de Jupiter. En comparaison, lorsque notre propre étoile atteindra le même stade évolutif dans 5 milliards d’années, elle dépassera à peine l’orbite de la Terre. De plus, notre Soleil ne contient pas suffisamment de matière pour terminer sa carrière en supernova.

68a287125b04742c0c70d6448bbd4b65_S

Quant à Bételgeuse, elle répandra violemment ses cendres dans son entourage, c’est certain puisque sa masse évaluée à 15 fois celle du Soleil est bien suffisante pour générer l’implosion cataclysmique lorsque toutes ses forces nucléaires seront devenues insuffisantes pour combattre la gravitation de ce poids lourd céleste. Durant sa phase explosive qui durera plusieurs jours, elle deviendra parfaitement visible en plein jour.

Sa réelle distance reste encore matière à controverse, la dernière mesure en 2008 fait état de 643 années-lumière. Mais ce qui retient surtout l’attention des astronomes par les temps qui courent, ce sont ses fluctuations galopantes. Si cette étoile était sur le point de se transformer en supernova, on noterait ce genre de comportement capricieux.

Mais il y a plus. Le 14 janvier 2020, un changement important de sa luminosité a coïncidé avec la détection par le détecteur LIGO d’une bouffée d’ondes gravitationnelles provenant de la même région de l’espace et pour lesquelles aucune autre cause n’est connue. 

6ec92f13f951

Les astronomes se sont donc penchés sur la question afin de comprendre si l’étoile est réellement rendue à bout de souffle. Tout d’abord, les ondes gravitationnelles ne semblent pas exactement pointer dans la direction de Bételgeuse. Ensuite, l’ensemble de ses mouvements s’expliquerait bien mieux si une autre étoile quatre fois moins massive orbitait autour d’elle. Bételgeuse pourrait en fait être un système binaire composé de la supergéante rouge Bételgeuse A et d’une compagne Bételgeuse B d’environ 4 fois la masse solaire.

Si c’était le cas, Bételgeuse ne serait pas prête d’exploser. Le hic est que cette hypothétique compagne n’a pas encore été observée. Il se pourrait donc encore que le processus d’explosion ait réellement commencé. Combien de temps reste-t-il avant la phase finale ? Soit très peu, soit encore plusieurs milliers d’années. Les paris sont ouverts.

2 commentaires sur “Bételgeuse est-elle en voie d’exploser ?

    1. J’avais écrit « épaule droite » avant de le changer puisque les représentations d’Orion le montrent de dos ou des trois-quart dos, ce qui fait que la gauche de la constellation représente aussi la gauche d’Orion.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s