L’OMS travaille-t-elle à sauver des vies?

L’Organisation mondiale de la Santé, un organisme de l’ONU créé en 1948, a comme priorité que les systèmes de santé s’orientent vers la couverture de santé universelle. Elle promeut la santé tout au long de la vie. Elle collabore avec les pays en ce qui concerne les maladies infectieuses. Elle prépare, surveille et riposte aux situations d’urgence.

L’OMS avait prévu de longue date la situation mondiale causée par la COVID-19 même si la nature de la maladie n’a pas exactement correspondu au profil anticipé. C’est pourquoi ses recommandations initiales ont été moins pertinentes que si l’épidémie avait été une grippe du genre aviaire. L’organisation a dû apprendre à connaitre la nouvelle maladie avant de rédiger ses directives.

Dans son nom réside un important indice permettant de connaitre son vrai mandat. Le mot « mondiale » ne signifie pas seulement qu’elle s’intéresse aux maladies sur l’ensemble de la planète. Il signifie que l’organisation s’intéresse à l’humanité toute entière ou devrais-je dire, dans sa globalité.

Ses dirigeants ne sont pas des deux de pique. Ils ont depuis longtemps compris le paradoxe de la santé et de la surpopulation. La santé permet aux humains de se reproduire efficacement durant une période de plus en plus longue. En l’alliant à une régression de la mortalité infantile, ces deux facteurs créent un important accroissement de la population.

Travailler pour que tous les gens puissent vivre en santé constituerait une cause noble si cette même santé n’engendrait pas plus d’humains sur Terre. L’OMS a décidé de conserver la cause, peu importe apparemment l’effet pervers sur la surpopulation. Tentons d’expliquer pourquoi.

L’humanité est constituée d’êtres biologiques comme les insectes ou les rats et le comportement démographique de ces espèces est bien connu. Après un accroissement exponentiel de leur population survient toujours un effondrement subit de celle-ci.

L’OMS sait parfaitement que la courbe du nombre des humains sur Terre suivra la même forme peu importe que les gens vivent en santé ou pas. La montée et la descente de la courbe seront moins abruptes si la population est globalement plus malade. Inversement, la courbe sera beaucoup plus comprimée si les gens vivent mieux et plus longtemps. Mais dans tous les scénarios, la courbe avec sa croissance et sa décroissance surviendra inexorablement. Alors, l’OMS peut bien se préoccuper de promouvoir la santé pour tous, de toute façon elle n’aura aucun contrôle sur l’avenir global de la population mondiale.

Le titre de cet article doit être compris au premier degré. L’OMS n’a pas comme mandat de sauver des vies, mais bien de réduire les maladies et leurs effets sur la population. L’OMS ne peut pas s’intéresser à sauver des vies alors que l’effondrement de la population surviendra tôt ou tard. Elle ne peut qu’espérer une survie de l’espèce humaine lorsque des maladies frapperont et décimeront les peuples.

Par ricochet, l’OMS sauve des vies. Elle modifie l’apparence de la courbe de la population mondiale. Cette représentation graphique devient moins étirée, plus escarpée. Cependant, il faut bien comprendre qu’elle ne travaille pas à sauver des vies, une à la fois. En revanche, elle a bien comme objectif de sauver l’humanité de l’extinction.

Y parviendra-t-elle ?

2 commentaires sur “L’OMS travaille-t-elle à sauver des vies?

  1. On rouspète facilement contre ceux qui prennent des décisions,
    parce que nous ne disposons pas des mêmes informations.
    J’ai écouté la série Borgen, on comprend que le boss peut rarement faire ce qu’il faudrait.

    Aimé par 1 personne

    1. Entièrement d’accord. On est tous d’excellents gérants d’estrade et d’horribles gestionnaires de terrain. Dans la vie, rares sont les situations contenant peu de variables. La complexité ne se résout pas en éliminant la plupart des facteurs.

      J’aime

Répondre à Mathis LeCorbot Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s