Pour les corviphiles

Ce matin, je me sens corbot paresseux. Lobotomisé en manque de café, je n’écris rien de consistant. Je pratiquerai donc le farniente et l’oisiveté sans remords.

En revanche, je ne vous donne pas totalement congé dominical. Je vous propose une lecture instructive et réellement passionnante sur un sujet qui me tient beaucoup à cœur, les individus de mon espèce, évidemment celle des corbeaux. Cliquez sur le lien suivant.

Cet article est paru dans La Presse Plus et montre, faut-il encore le prouver, qu’animaux et humains partagent de grandes compétences.

Allez! J’enfouis mon bec sous mes plumes et je vous retrouve demain.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s