Le congélateur et l’idiot

Une vague de froid intense atteint le Québec depuis une bonne dizaine de jours. Ce ne sont pas les seules températures polaires qui glacent la peau, mais aussi les vents omniprésents. Par exemple, il fait actuellement -23 °C, mais la température ressentie sur la peau du visage atteint le -40 °C. C’est pour dire qu’il faut se couvrir la moindre parcelle de peau.

Une fois encore, M. Trump a réussi à dire des conneries. Comme la vague de froid descend à des latitudes extrêmement basses, par exemple jusqu’en Floride où il a neigé, ce truculent et détestable personnage s’est moqué du réchauffement climatique. C’est pourquoi on entend de plus en plus le terme « dérèglements climatiques » pour qualifier, entre autres choses, le réchauffement généralisé des températures moyennes à l’échelle planétaire.

Avant que les fabricants des réfrigérateurs modernes ne positionnent le congélateur dans la portion du bas, celui-ci était situé dans la partie du haut, relique des anciens frigos à une seule porte. Supposons que nous possédons cet ancien type de frigo. Si on ouvre la porte du congélateur et qu’on tient notre tête tout juste en bas de celui-ci, puisque l’air froid a tendance à descendre, le froid du congélo nous gèle le ciboulot. En refermant la porte, le froid reste emprisonné et on peut retirer notre tuque.

On peut faire l’analogie avec cette vague de froid intense provenant des hautes latitudes. Le Grand Nord, c’est notre congélateur. Lorsqu’une vague d’air polaire comme celle qui sévit actuellement atteint des basses et même des très basses latitudes, c’est l’effet congélateur. Mais que se passe-t-il lorsque la porte du congélo reste ouverte ? Il ne retient plus son froid et il dégèle. Ainsi, des températures plus froides que la normale à certains endroits peuvent très bien expliquer les hausses des températures moyennes. Et c’est exactement ce qui se passe en ce moment. Le froid n’étant plus confiné au pôle Nord, la calotte glaciaire deviendra moins épaisse que la normale, au printemps elle dégèlera plus rapidement et les températures dans le Nord grimperont en flèche.

Généralement, cette analogie somme toute assez simple pour qu’un idiot puisse la comprendre permet de clouer le bec aux individus prétextant les froids actuels pour nier les réchauffements climatiques. Testez le principe de la porte ouverte du congélateur sur vos meilleurs ennemis et vous m’en donnerez des nouvelles. Et s’ils restent réfractaires, comparez ensuite des photos satellites sur l’étendue de la calotte polaire en été à travers les années pour leur prouver que notre congélateur est réellement en train de dégeler.

Vous n’aurez probablement pas besoin de vous rendre à cette étape puisque même les idiots comprennent l’analogie du congélateur. Après on passe au crétinisme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s