Réinventer le style

Il y a une quinzaine de jours, je participais à un atelier consacré à la littérature de science-fiction et de fantasie. Une question posée alors a eu de quoi faire réfléchir.

«Est-il possible de réinventer le style en évitant les dragons et les licornes?» Il fallait comprendre évidemment au sens large que les auteurs ont plutôt tendance à reprendre à leur compte des créatures bien ancrées dans l’imaginaire que d’en créer de nouvelles. Cette abondante récupération a de quoi abrutir le lecteur, mais est-il vraiment si friand de nouveautés?

Qu’en pensez-vous?

Quel type de créature vous inspire?

imgur.com ;
messagescelestes-archives.ca

9 commentaires sur “Réinventer le style

  1. Je pense que la question n’est pas tant sur l’utilisation des mêmes créatures mais ce qui en résulte derrière. Quand on prend Le Hobbit de Tolkien, il y a un dragon mais il y a également bien plus derrière. Et le dragon avide de richesse ne ressemble pas aux autres dragons classiques. Si la créature peut aider à un développement riche, je suis pour, même si elle est classique.
    En revanche je suis d’accord pour dire que placer un dragon ou une licorne juste parce que c’est de la fantasy, il ne faut pas pousser mémé dans les orties.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis entièrement en accord avec votre analyse et votre opinion, Barthélémy. La série Dune a cependant démontré l’intérêt d’inventer sans emprunter au folklore. Je crois que les lecteurs ont faim d’inventivité, mais se ruent sur des valeurs sûres. Comportement paradoxal qui décourage en partie les écrivains à oser créer des univers riches et originaux.

      Aimé par 1 personne

      1. En effet ! Besoin de nouveauté et en même temps de réassurance avec du connu. N’oublions pas le rôle de certaines maisons d’éditions qui privilégient le connu qui fonctionne auprès des masses plutôt que l’original qui ne plaira qu’à une niche.
        Une chose est sure cependant, je n’ai vu le film Dune qu’une fois lorsque j’étais petit, il est grand temps que je saute et achète enfin cet ouvrage culte que je convoite depuis des années ! Et encourageons les initiatives de renouveau à notre échelle.

        Aimé par 1 personne

    1. C’est pourquoi j’avais tant aimé Dune, Blade Runner et Le 5è élément moi aussi. Quant à Avatar, 75% du scénario n’est pas original, il provient du dessin animé Fern Gully.

      J'aime

  2. Si McDonald’s réinventait son BigMac à tous les mois, je crois que plusieurs iraient manger chez BurgerKing, à condition que cela ne soit pas leur Whopper tout noir.
    Je crois que beaucoup d’écrivains le font (écrire) par plaisir avant tout, et ne se posent pas la question à savoir comment innover. Il y a à mon avis deux types de lecteurs de romans, ceux qui lisent beaucoup, et ceux qui lisent très peu. Le deuxième type va lire Le Code DaVinci, mais ne va rien lire d’autre de Dan Brown. Le premier type, aura peut-être lu Le Pendule de Foucault il y a longtemps. Parfois il y a du Harry Potter, qui sans réinventer quoi que ce soit, permet à une personne de devenir très riche. Parfois il y a Philip K Dick, qui réinventait sans cesse, qui est mort avant d’être reconnu (à part en France, où il était connu avant BladeRunner). Entre les deux, il y a des dessinateurs de mode, qui font parfois dans les dragons, et parfois dans les licornes.
    Imaginez ceci, un dragon qui a une progéniture avec un âne… zut, ça déjà été fait, (le film Schrek). Fenêtre d’Overton culturelle, je dirais. https://fr.wikipedia.org/wiki/Fen%C3%AAtre_d%27Overton

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s