Catastrophes et pensée magique.

La pensée magique existe, principalement chez ceux qui ne sont pas magiciens. Je suis toujours sidéré quoique de moins en moins avec l’âge, lorsque je constate le degré d’amateurisme, d’incompétence et de détachement qu’ont nos politiciens lorsque frappent des catastrophes comme celles ayant dernièrement dévasté les Antilles. Un ouragan, ce n’est pas une tornade ni un séisme. On le voit se développer plusieurs jours à l’avance et on sait prédire sa course et ses conséquences. Pourtant, les dirigeants semblent en perpétuel désarçonnement lorsque ce genre de malheur s’abat sur leurs concitoyens. Ils font acte de présence qu’on sent par pures obligations, les yeux virés ailleurs, rivés vers d’autres cieux moins chargés de nuages et de misères.

Ce sont pour ces raisons que je crains tant pour la survie de l’humanité durant mes jours d’optimisme et que je suis entièrement convaincu de son extinction lorsque je constate l’incapacité de nos dirigeants, et de nous-mêmes par association, à affronter adéquatement des événements d’une totale prévisibilité. Nos inutiles élus tentent ensuite de rassurer la population, alors que leur intérêt pour la chose ne dure que l’équivalent d’un vol d’avion et d’une brève déclaration sur le tarmac d’un aéroport situé en zone totalement sécuritaire à des dizaines de kilomètres des vrais miséreux, mis à part une belle mise en scène avec un poupon à demi effrayé, censé représenter notre amour et nos actes héroïques à l’égard de la population en détresse.

Les changements climatiques ne surprennent plus personne. Seuls les climatosceptiques peuvent se permettre de manifester de la surprise et, conséquemment, leur ânerie. Tous ceux qui prétendent faire partie de l’autre catégorie auraient pu préparer l’après-catastrophe… avant la catastrophe.

Mais il n’en est rien. Je suis fourbu, las de me répéter comme un grognon grincheux. Suis-je vraiment le seul capable de prévoir le prévisible? Nous sommes encore dans l’ère du Poisson et je sais pertinemment pourquoi. La prochaine ère serait celle du Verseau, signifiant les renversements. Espérons-le, pour la prospérité et la qualité de notre espèce qui en a manifestement bien besoin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s