Les physiciens et le mysticisme

Les physiciens sont considérés comme des mordus de logique, d’indécrottables bouffeurs de formules, des ordinateurs sur deux pattes. Pourtant, l’humain ne se tient jamais loin et il reste susceptible de laisser parfois paraitre son côté mystique.

be105d73-c473-4250-8569-9b49213418ad

Isaac Newton avait un côté ésotérique plutôt fort, une sorte de balancier pour son côté scientifique hypertrophié. Malgré les interdictions gouvernementales anglaises de l’époque, il s’intéressait de près à la transmutation des métaux et à la religion. Newton penchait résolument vers le mysticisme au point où il a même prédit la fin du monde. Selon lui, elle surviendrait en 2060, soit 1260 ans après le sacre de Charlemagne de l’an 800. Soyez certain que cette année fera tache, tout comme l’an 2012 vit une pétarade ininterrompue d’annonces catastrophiques.

On peut reprocher au père de la gravitation universelle ses penchants pour des sujets en dehors des sciences, mais l’époque était bien différente de celle d’aujourd’hui. Et il ne fut pas le seul scientifique, et de loin, à reluquer du côté du mysticisme à des époques bien plus récentes.

Diracb

Paul Dirac, lauréat du prix Nobel, l’un des pères de la physique quantique, l’inventeur de l’équation relativiste de l’électron, celui qui a prédit l’antimatière, l’auteur de la notation bra-ket, faisait également une fixation sur le nombre 137, allant même jusqu’à reprocher à Douglas Adams, l’auteur du Guide du voyageur galactique, d’avoir choisi le mauvais nombre, que 137 aurait bien plus pertinent que la fameuse réponse 42 donnée par le super calculateur à la question sur le sens de la vie. Il dit: «Dieu a créé le monde en utilisant de superbes mathématiques.» Pour lui, seules de belles formules devaient composer la Nature.

896944195679_Digimedia_EinsteinBirthdayProject_DELIVERY_TXTD.00_00_53_12.Still001

Albert Einstein croyait fermement en Dieu et pendant un certain temps à un Univers statique et éternel sans faire reposer cette assertion sur quoi que ce soit de tangible. D’ailleurs, la formule dérivée de sa propre théorie de la relativité générale interdit un Univers statique et éternel. «Dieu ne joue pas aux dés» reste sa boutade la plus célèbre et la moins convaincante contre les principes de la physique quantique alors naissante.

Pauli

Le grand physicien surnommé le «pape», Wolfgang Pauli, considérait que la physique quantique transcende la science et elle pourrait avoir une fonction religieuse dans l’expérience humaine.

Fritjof_Capra

Le physicien Fritjof Capra, l’auteur du livre «Le Tao de la physique» publié en 1970, est considéré comme le père du mysticisme quantique.

john-hagelin_photo

John Hagelin, un spécialiste de la théorie supersymétrique du champ unifié, a déclaré que 4000 pratiquants de la méditation transcendantale avaient réduit la criminalité de 18 % à Washington.

cover-r4x3w1000-57df817974573-trinh-xuan-thuan

Le vietnamien Trinh Xuan Thuan spécialisé en astronomie extragalactique promeut un principe anthropique fort et son confucianisme assumé fait partie de son quotidien de physicien.

Le mysticisme ne semble pas nécessairement quitter les physiciens bien qu’ils se nourrissent abondamment de formules mathématiques toutes plus indigestes les unes que les autres. Pourtant, la base de la science est de tenter d’expliquer les phénomènes observables en usant uniquement d’hypothèses potentiellement démontrables. Le mysticisme a été à la base de beaucoup de corruptions d’hypothèses qui se sont quasiment toutes expliquées logiquement par la suite.

Comme quoi le mysticisme réside très profondément en tout être humain, parfois en nuisant à sa compréhension profonde des phénomènes naturels, parfois en l’aidant à traverser ses propres difficultés, y compris lorsqu’il tente de saisir la façon dont l’Univers fonctionne et que le courage de continuer lui vient à manquer.

a partícula de deus

7 commentaires sur “Les physiciens et le mysticisme

  1. Finalement est ce que « Dieu est mort » comme l’affirme Nietzsche
    ou bien « Dieu est un vertébré gazeux » selon Einstein et/ou Hàckel ?

    En passant, je n’avais jamais vu cette photo d’1st1 rieur, merci Mathis.

    J'aime

  2. Tu as oublié pleins de trucs.
    Par exemple les gens qui parodient les astrologues en sortant des trucs du genre «je peux pas sortir ce soir, Mars est en conjonction avec Saturne»… ben le principe des planètes en conjonction avec d’autres et plus largement les angles utilisés en astrologie ça a été inventé par… Kepler, astronome connu (et étudié à l’école) pour les lois de Kepler notamment l’orbite elliptique de la Terre autour du Soleil et pratiquant les sciences occultes à ses heures perdues.
    On oublie également que la chimie se fonde sur l’alchimie et que la plupart des ustensiles utilisés en chimie (alambics, matériel de distillation, etc) ainsi que certaines techniques (par exemple le bain marie) ont été inventés par des alchimistes.
    J’avais lu aussi une trilogie de romans de fantasy appelée Bartiméus (je sais pas dans quelle mesure la partie historique y était rigoureuse mais je crois qu’il y avait un fond de vrai) parlant entre autres du rapport à la haute magie (invocations) de Claude Ptolémée (le géographe et physicien romain vivant en Égypte).
    Mon oncle m’avait également raconté que la théorie des cordes en physique serait inspirée d’une théorie ésotérique appelée également la théorie des cordes et qui n’a rien à voir.
    De même que la théorie du Big Bang (avec l’œuf cosmique et tout ça) est inspirée d’une théorie cosmologico-religieuse khémite. Je me souviens plus exactement la légende en détail mais il y avait un océan primordial (une autre théorie en est inspirée, celle de la «soupe primordiale à l’origine de la vie sur Terre) Nout dont l’univers se serait extrait et à partir duquel tout se serait créé et il y a un bail avec un œuf de serpent, et d’autres trucs je me souviens plus.
    Oh d’ailleurs ça me fait penser que quand j’avais lu le bouquin fondateur du taoisme attribué à Lao Tseu (j’arrive pas à l’orthographier c’est un truc genre Tao to Qing) j’avais remarqué qu’à un moment il parle de la «femelle obscure» et que dans le contexte ça me faisait vachement penser à la matière sombre ou l’énergie noire en astrophysique/cosmologie.
    Bref ça fait longtemps que je voulais écrire un article sur le sujet mais j’avais pas assez d’infos à mon goût pour ça.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ces précisions sur ce sujet qui mériterait certainement qu’on écrive un épais bouquin. Je restreins (souvent difficilement) la longueur de mes articles en procédant à des choix. Ça donne ainsi la possibilité aux lecteurs comme vous d’y aller de votre contribution.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s