DOW – Avant-propos

Comme vous le savez probablement maintenant, DOW est l’acronyme du titre de mon tout dernier roman « Le domaine Ondana–Watermore ». Dans mon article précédent, je vous avais promis l’avant-propos. Or, le voici.

Avant-propos

L’écriture d’un roman dont tous les événements et les personnages sont purement fictifs exige de son auteur un labeur méthodique puisque sa mémoire ne lui apporte aucun secours. Tous les détails de l’œuvre, les lieux, les moments, les personnages, les objets, les dialogues et la trame historique étant inventés, les pièges augmentent quadratiquement en fonction de la longueur du récit, du nombre de personnages et de la complexité contextuelle.

Écrire une œuvre aussi volumineuse ne relève pas d’une décision préalable. Les sections ont simplement buissonné tout au cours de l’évolution de l’écriture. Je les ai ensuite raboutées pour créer le fil du récit et surtout, je me suis ensuite attelé à traquer et à corriger toutes les anomalies engendrées par une écriture percolée.

Mon travail quotidien de composition, d’assemblage, de révision et de correction m’a fait vivre une profonde solitude qui s’est étirée sur plusieurs années. Bien sûr, j’ai choisi cette existence et l’idée ne consiste pas à me plaindre, mais à être compris et, j’espère, à être pardonné.

Tout au long de cette aventure, je vous partage les pensées de la myriade de personnages peuplant ce livre, y compris durant l’action. J’ai extirpé leurs réflexions pour mieux vous les faire connaitre, car la vraie richesse n’est-elle pas d’accéder à l’esprit des gens ?

Conséquence directe de mes choix littéraires, ce livre est conçu pour être dévoré avec parcimonie. Il s’oppose volontairement aux œuvres haletantes qu’on termine en quelques heures et qu’on oublie après quelques jours. Sa longueur, sa densité et sa complexité constituent des choix assumés. Et n’espérez pas des répits de cogitation lorsque vous entamerez une partie bardée de dialogues. Qu’ils soient exprimés ou racontés, tous les détails acquièrent ici leur importance.

Voyez ce livre comme un éloge à la lenteur. Pour vous guider dans cette voie, je l’ai subdivisé en 223 sections réunies en 21 chapitres. Ayant moi-même horreur de couper court à ma lecture au beau milieu d’une intrigue, terminer une section avant de fermer le livre pour la nuit ne devrait ici vous prendre que quelques minutes.

Avant d’entamer votre lecture, équipez-vous d’un peu de persévérance, car quelques sections vous demanderont un plus haut degré de concentration. Allez, maintenant, amusez-vous !

Lir la quatrième de couverture

Si vous désirez me faire part de questions qui vous assaillent, laissez un commentaire.

6 commentaires sur “DOW – Avant-propos

  1. Salut mon ami.Nous achetons ta brique DOW.Svp expédie nous sa version papier.Dis nous quel coût total. Si je peux me permettre, ton lien de 4ème passe inaperçu  car il indique clairement que c’est seulement le lien pour se le procurer PDF. Vous pouvez lire le texte couché au dos de ce roman titanesque et, si votre cœur en éprouve le désir, vous le procurer en format PDF en cliquant ici.

    Kwe kwe

    Le vendredi, juin 25, 2021, 12:11 a.m., Mathis A. LeCorbot a écrit :

    #yiv4006107640 a:hover {color:red;}#yiv4006107640 a {text-decoration:underline;color:#0088cc;}#yiv4006107640 a.yiv4006107640primaryactionlink:link, #yiv4006107640 a.yiv4006107640primaryactionlink:visited {background-color:#2585B2;color:#fff;}#yiv4006107640 a.yiv4006107640primaryactionlink:hover, #yiv4006107640 a.yiv4006107640primaryactionlink:active {background-color:#11729E !important;color:#fff !important;}#yiv4006107640 WordPress.com | Mathis LeCorbot posted: « Comme vous le savez probablement maintenant, DOW est l’acronyme du titre de mon tout dernier roman « Le domaine Ondana–Watermore ». Dans mon article précédent, je vous avais promis l’avant-propos. Or, le voici.Avant-proposL’écriture d’un roman dont » | |

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marc. Heureux de te lire. Je communique bientôt avec toi pour les arrangements concernant la version papier. Puisque les frais de poste varient d’un endroit à l’autre, le site web accepte seulement les paiements fixes, donc pour obtenir la version PDF. Pour ceux qui, comme toi, préfèrent la version papier, ils doivent communiquer avec moi ou mon éditeur par courriel. Selon l’endroit de livraison, les frais de poste personnalisés se rajoutent au prix du livre.

      J'aime

  2. Un roman, mais encore ? Quel en est le sujet ? Est ce de la fiction ? Amérindien ? Un enquête en Angleterre au siècle dernier ?
    Intéressé mais intrigué…

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Sue. Oui, l’histoire dans ce roman policier et d’aventures est entièrement inventée. Les événements se passent actuellement, là où j’habite, au Québec, mais j’ai également inventé la plupart des lieux puisque les réalités historiques sont très peu nombreuses. Un jeune Amérindien doit affronter moult situations difficiles et dangereuses engendrées par un inconnu qui cherche à s’emparer d’un fabuleux secret protégé par plusieurs couches d’énigmes. Dans sa quête, le jeune homme est assisté par ses amis, mais aussi par toute une panoplie de personnages dont certains le trahissent de diverses façons. La soixantaine d’individus qu’on y trouve interagissent, créant une riche trame psychologique. J’ai cherché à obtenir un juste équilibre par rapport à l’action, les pensées et réflexions des individus, ainsi que les dialogues. Chaque personnage n’est pas qu’un simple faire-valoir au service d’un héros unique comme dans bien des romans linéaires. Ici, comme dans la vraie vie, tous ont leur importance et méritent de les connaitre et de les comprendre. L’action survient souvent simultanément en plusieurs lieux distincts, ce qui engendre une belle complexité. En revanche, pour conserver l’intelligibilité, l’œuvre est structurée en ordre chronologique. Si ce n’est fait, tu peux aussi lire la quatrième de couverture dans mon article précédent.
      Merci de t’intéresser au DOW.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s