Atlantide liberté

La liberté est-elle si précieuse qu’elle doit être remisée dans un écrin, sous scellés? Ce faisant, on l’emprisonne en lui défendant de goûter à l’air en toute liberté. Afin de prouver qu’elle existe toujours, on la présente au peuple quelques fois par année sans toutefois la laisser pleinement jouir de ces sorties bien orchestrées. La liberté n’est devenue que figure d’apparat à l’instar d’une triste madone de plâtre défilant parmi une foule de faux dévots exaltés et soûls au cours d’une fête qui n’est religieuse que par la statue décatie aux trois quarts.

Ainsi les gens croient en l’existence de la liberté dans leur vie grâce à quelques pseudo prêtres parlant d’elle au présent, brandissant son effigie en signe de ralliement à une cause commune, agitant son étendard pour dépoussiérer d’ancestraux épouvantails.

scarecrow_3d_model_c4d_max_obj_fbx_ma_lwo_3ds_3dm_stl_757054

Je ne fais pas porter l’entière culpabilité de ce désastre aux autorités, car bien des gens préfèrent confondre liberté et anarchie, liberté et droit d’abuser, liberté et égocentrisme. Par ces manques de discernement, les autorités en profitent pour rogner les ailes de la liberté et l’enfermer dans un placard fortement gardé.

La liberté s’apparente à une maitresse trop belle pour la laisser sans protections. Elle attire tous les détrousseurs de vertus désireux de se la faire sans égards à sa nature profonde et à ses qualités. Ainsi, pour la prémunir et par ricochet pour nous prémunir contre les actes excessifs ou impropres des sans vergogne, les autorités la kidnappent, rapt parfaitement consenti, car nos craintes deviennent récriminations lorsque la liberté insuffisamment réprimée fait d’innocentes victimes.

Liberté muée en bélitre, une vie de gueuse, une vie de misère, une vie où seules survivent ses pensées d’un passé plus glorieux. Liberté devient lubie, une antique notion présente dans les plus vieux livres de référence. Elle ressemble à l’Atlantide capable d’enflammer l’imagination tout en restant à tout jamais une légende à laquelle on ne pense que lorsqu’on se retrouve autour d’un feu de camp, un verre de rouge à la main.

ob_438cbe_la-belle-venus

Mais voilà surgissant subrepticement dans mon collimateur, un verre de blanc au bec, une femme ayant tout pour naufrager une fois encore mon Atlantide liberté!530_o

C’est bon rire

La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri.
Chamfort

img_3247

Riez pendant qu’il vous reste des dents, après on rira de vous.
LeCorbot

vieux rire sans dent

Rire de soi, c’est le plaisir solitaire
LeCorbot

0feqw6ak

Et les perles en dents se moulent
Pour l’écrin des rires charmants
Théophile Gautier

Laughing woman with great teeth