Défauts inhérents à la téléportation

En physique, on considère que l’information est soumise aux lois de la théorie quantique. Elle est donc soumise à un principe fondamental de cette théorie qui est l’incertitude.

Pour rappeler ce qu’est le principe d’incertitude — ou d’indétermination — de Heisenberg, il stipule qu’il est impossible de connaitre avec une précision absolue deux propriétés complémentaires d’un même système quantique comme, par exemple, la vitesse et la position. Et quand j’écris impossible, ce n’est pas une figure de style, c’est une vérité absolue et incontournable.

5ff908d9ec_109424_photon-intrication-iqoqi-vienna-austrian-academy-of-sciences

Il est donc impossible de cloner une particule élémentaire à cause de cette imprécision systémique. On peut la copier avec un certain degré de précision qui ne sera jamais parfait.

Ce concept fait en sorte que si un jour vous étiez téléporté, votre copie ne serait pas un clone de vous-même, mais une copie quelconque ayant la fiabilité relative à la précision des mesures que le système de téléportation aurait pu prendre de tous vos constituants.

L’autre problème de la téléportation est le concept de la destruction de l’original. On imagine souvent la téléportation comme un système de transport. C’est totalement faux. Les corps ne voyagent pas d’un endroit à un autre.

640px-Military_laser_experiment.jpg

Les informations de chacune de vos particules composant votre corps sont lues par un scanner qui les détruit durant ce processus. Le système emmagasine les informations pour ensuite les transporter d’un point à un autre par un moyen classique de transmission d’informations pour ensuite reconstituer un corps à destination à partir de la matière environnante.

Les informations de chacun de vos plus petits constituants sont donc copiées plus ou moins précisément, mais jamais totalement ni parfaitement. Imaginez alors la téléportation comme une tentative de reconstitution d’un original à partir d’une photocopie.

Tout le monde a déjà photocopié une photocopie d’une photocopie avec le résultat qu’on connait. La téléportation nous assure qu’il ne pourra jamais en être autrement. Jamais un original ne restera un parfait original une fois la téléportation effectuée, même avec le plus parfait des systèmes mis en place.

7784147744_chris-pine-alias-le-capitaine-kirk-dans-star-trek-sans-limites

Alors, cessez de fantasmer sur le capitaine Kirk. Avoir été téléporté un nombre aussi impressionnant de fois, aujourd’hui vous ressembleriez probablement plus à un blob qu’à un humain.

http---i.huffpost.com-gen-1349204-images-n-BLOBFISH-628x314.jpg

Téléportation quantique

Les Chinois ont réussi à accroître la distance d’une téléportation quantique. L’ancien record était de 100 km, ils l’ont repoussé à 1 400 km.

La téléportation quantique consiste à transporter l’état quantique d’une particule d’un endroit à un autre. Dans le processus, la particule initiale est détruite. À l’arrivée, une particule déjà présente acquiert l’état quantique transporté à distance. Le problème, c’est d’éviter la décohérence quantique qui détruit l’état quantique qu’on essaye de préserver tout au long du trajet. Avec la téléportation quantique, on cherche à créer de nouvelles technologies de cryptologie afin de garantir une confidentialité absolue. Ainsi, tout gain en distance nous rapproche du Graal.

Le principe de la téléportation quantique a été inventé par le montréalais Claude Crépeau en 1993.

Photo: siecledigital.fr