Ours mal léché

Belle expression imagée dont je vais tenter l’explication dans ses sens propre et figuré.

ours-noir-banniere-ete

Une ourse noire (ursus americanus) donne naissance à un, deux ou trois petits lorsqu’elle se retrouve en hibernation. En léthargie et manquant parfois de réserves, elle peut se comporter avec ses rejetons de manière peu maternelle. Si les oursons survivent, ceux-ci peuvent rester psychologiquement et physiquement carencés au moment de refaire surface. Ces ours pourront adopter des comportements frondeurs et agressifs et on les appellera des ours mal léchés en faisant référence à l’allaitement, au toilettage et aux attentions portées par la mère qui auraient été négligés.

870x489_maxnewsworldfour219380.jpg

Chez les humains, on qualifie un individu d’ours mal léché pour parler d’une personne bourrue sans nécessairement qu’elle démontre de l’agressivité physique. Entêté, grognon, revanchard, plaignard, il s’avère difficile de vivre dans les parages d’un ours mal léché, car tout est matière à être critiqué.

14d945e87249e5650426bf9ee9f61cdf

Ce comportement peu socialisant apparait de manière permanente ou sporadique. Il voit tous les travers des autres, mais jamais les siens. Il a toujours raison. Il s’en prend aussi bien au côté pile qu’au côté face des choses tout en s’évertuant à ne jamais présenter de solutions constructives à aucune de ses récriminations.

Comprendre ses motivations est inutile, il aboie simplement dans le but d’aboyer. N’ayant pas nécessairement tort, il conforte son comportement derrière des constats véritables, mais pas toujours entièrement véridiques. Déformer et mélanger consciemment certains faits pour mieux renforcer ses opinions ne le dérange aucunement. Il n’écoute ni ne retient aucun argumentaire d’autrui.

devise-gsolo_clip1.flv.flv_002066400.jpg

En revanche, il ne cherche pas exactement à se transformer en prédicateur. Convaincre la population l’intéresse peu, mais il accepte les disciples dociles. À défaut de pouvoir rabâcher les oreilles d’un entourage probablement inexistant, l’ours mal léché se tourne maintenant vers les outils de l’internet. En vous promenant sur plusieurs sites, vous finirez par tomber sur un ou deux de son espèce. Facile de reconnaitre, il écrit comme il éructe. Sans aucune nuance, lorsqu’il avance la moindre solution, elle est toujours radicale et expéditive. Vous aurez compris qu’il est totalement inutile de lui laisser un commentaire si vous ne partagez pas son opinion.

bear_with_a_sore_headJe considère un ours mal léché comme un individu modérément toxique pour son environnement, car il existe pire que lui et qu’il est surtout facile à repérer. En démontrant clairement son côté hargneux et souvent illogique, il avise les gens des dangers qu’ils courent à rester dans ses parages. WYSIWYG, comme on dit en chinois (what you see is what you get). Comme pour un serpent à sonnette, déguerpissez lorsque vous entendez les clochettes de la vipère et vous échapperez au danger.

 

3 commentaires sur “Ours mal léché

  1. Voilà un sujet épineux. Et des personnalités toxiques, si c’est bien le sujet, on en a tous croisées, au minimum dans notre environnement professionnel, et là on ne peut rien y faire sauf à partir quand il s’agit de son propre patron. Je crois qu’un ours mal léché est au fond quelqu’un qui est en grande souffrance psychologique, qui s’enferme dans cette souffrance, et qui s’en sert consciemment ou pas comme moteur, comme force pour alimenter le mal qu’il peut faire aux autres. Ceci dit, ça ne légitime en rien ses attitudes, paroles et actes, ni ça ne l’en dédouane.
    Quant à Hagrid (je ne suis pas sûre de l’orthographe), c’est un personnage bourru et à l’abord rebutant certes, mais n’est-il pas un grand tendre ?

    Aimé par 1 personne

    1. Vous avez raison pour Hagrid, il est bourru mais pas vraiment ours mal léché, malgré une apparence d’ursidé.
      Oui, ceux qui se comportent en ours mal léchés sont certainement en souffrance psychologique. Toutefois, je doute que leur comportement soit libérateur de cette souffrance. Si c’était le cas, on pourrait croire à une éventuelle rédemption, mais il n’en est rien. Bilan de l’opération : méchanceté 100, délivrance 0. J’appelle parfois cela des « trous noirs ».

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s