Dandelion, un court-métrage exceptionnel

Ma virée hier à Mont-Tremblant m’a amené à visiter la bibliothèque de cette municipalité des Laurentides. Situé à l’intérieur du bâtiment abritant l’hôtel de ville, ce lieu de culture de proximité possède une section spécialement et brillamment conçue pour les enfants. La section pour les adultes offre beaucoup de luminosité naturelle, rendant propice et agréable le plaisir de lire et de découvrir de nouvelles œuvres.

J’ai été accueilli à la bibliothèque par une personne de laquelle il s’avère impossible de rester indifférent. Vous savez, le genre qu’on voudrait instantanément s’en faire une bonne amie et qu’on regrette amèrement de ne pas avoir connu bien avant dans notre vie.

Cette personne se nomme Catherine Fauteux. Vous la connaissez peut-être puisqu’elle a remporté un concours de production de court-métrage en marge du Festival du film de Los Angeles en 2017.

Ce concours consistait à imager l’œuvre musicale Rabbit and Rogue de Danny Elfman. Entièrement réalisé en animation en volume (stop motion), cet étonnant court-métrage issu d’une personne qui en était à sa première expérience en production cinématographique nous transporte dans un univers aux richesses éblouissantes à travers un scénario qui témoigne de ses préoccupations pour la question environnementale, l’apport de l’humain et ses conséquences.

Jugez vous-même du résultat en allant visionner cette œuvre magistrale intitulée « Dandelion» d’une durée légèrement inférieure à dix minutes en cliquant l’hyperlien ci-devant.

La photographe Tremblantoise Catherine Fauteux prépare actuellement sa récidive cinématographique. Il va sans dire que j’ai bien hâte de découvrir les fruits de cet exigeant, mais combien passionnant travail artistique!

Photo : Radio-Canada.ca

9 commentaires sur “Dandelion, un court-métrage exceptionnel

  1. Un hymne à la Terre riant, coloré, vivant, intense de ses belles émotions, la Terre uni à l’Amour chacun sublimant l’autre, révélant la beauté de l’autre, et ce pissenlit solaire aux vertus multiples, aussi symbole de connaissance, semé à tout vent, pour essaimer partout, porter un souffle de vie précieux, une sagesse hélas désertée car le pissenlit est aussi indicateur des contorsions de la Terre, de ses souffrances, de ses pleurs. Une planète malade coulant en larmes bleues épaisses des pollutions multiples de l’humain. L’impact du message est fort, très fort. La Terre est en grand danger, l’Amour est en grand danger, la Vie est en grand danger, les trois étant étroitement, intimement liés.
    Un sublime hymne à la Vie beau, original, créatif, sensible et si profond. Il laisse une belle impression de beauté, de vie, de joie, mais aussi un profond sentiment de tristesse, devant le saccage de cette beauté, de cette vie et ce sentiment d’impuissance éprouvé. Un merci sans bornes à Catherine Fauteux pour ce vrai petit chef-d’œuvre artistique mis au service d’une cause noble et surtout vitale et à vous Mathis de nous en avoir parlé.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s