Réponse à une énigme sur le temps

Ceci se veut la suite du récent article que j’ai consacré à une idée un peu folle, mais pleine de promesses, une idée sur le temps, il serait tridimensionnel.

Penser que le temps est tridimensionnel est source de conséquences que je ne m’attendais pas à priori. Plus j’y pense et plus je trouve cette idée remplie de… solutions à des problèmes que nous pose le temps dans la façon actuelle de le modéliser.

voyage-dans-le-temps

L’une des plus grandes énigmes scientifiques concernant le temps tel que pensé dans nos théories physiques actuelles concerne la flèche temporelle. Actuellement, rien n’interdit le temps de reculer, du moins en équations. Pourtant, ce faisant, l’effet précèderait la cause et c’est la raison pour laquelle les scientifiques pensent que nos théories concernant le temps doivent comprendre un mécanisme qui interdirait ces retours dans le passé.

3762869313_b23339f24d_b.jpg

Le troisième axe du temps, l’axe qui mesure « le temps qui passe », qui s’allonge au fil du temps, expliquerait pourquoi celui-ci n’est pas réversible, que le passé nous est inaccessible. En s’allongeant constamment, ce vecteur dicterait une seule direction à la flèche du temps. Les théories actuelles dépourvues de cet axe n’ont pas cette contrainte et ne récusent pas l’inversion du temps, ce qui donnerait la possibilité de voyager dans le passé. Pourtant, cela ne s’est jamais vu.

J’ai déjà expliqué dans cet article pourquoi les voyages temporels dans le passé n’existent pas. Ce n’est pas une démonstration, mais une solide preuve observationnelle. Le troisième axe que je définis au temps élimine pour toujours cette dérangeante possibilité, celle que la causalité puisse être prise en défaut. Avec cet axe du temps qui passe, plus moyen de retourner dans le passé pour tuer ses aïeux. Les paradoxes temporels ne peuvent plus exister et la cause précèdera toujours l’effet. Croyez-moi, c’est une excellente chose, même si elle vient de saborder l’idée maitresse de bon nombre de films et de séries télé.

doctorwho_2005.jpg

Voilà, l’idée du temps tridimensionnel résout un problème majeur de la physique. Il suffit maintenant de trouver un moyen de prouver que j’ai raison. Mais une fois encore, je devrai vous faire patienter, car mes idées doivent prendre le temps de se mettre en place.

Si je parviens enfin à dormir!

Ludisme dominical : solution de l’énigme

Dimanche dernier je posais une énigme consistant à trouver deux mots à partir d’une série d’indices.

Voici donc les deux mots qu’il fallait trouver.

Le premier : oiseau
Le second : scotch

Merci à ceux qui ont essayé de la résoudre.

Ludisme dominical

Composer des devinettes est un exercice probablement plus difficile à réaliser que de les résoudre. Je ne suis pas un artiste en la matière, mais parfois cela m’amuse lorsqu’une circonstance me donne un point de départ. Ce fut le cas avec les deux premiers indices. J’ai essayé de mettre les groupes d’indices en ordre décroissant de difficulté. J’accepterai les commentaires qui ne dévoilent pas les réponses.

Mon premier est un mot de six lettres, dont cinq voyelles
Mon second est un mot de six Lettes, dont cinq consonnes

Ce n’est pas une bonne idée de donner le second au premier

Le second est parfois très collant
Il est difficile de s’approcher du premier

Le premier nous réveille, surtout quand il y en a beaucoup
Le second nous endort, surtout quand on en prend beaucoup

On aime le second pour ses goûts variés malgré des couleurs plutôt semblables
On aime le premier pour ses couleurs variées malgré des goûts plutôt semblables

Le second est un mot anglais accepté en français
Le premier est un mot français imprononçable pour des anglophones

Avez-vous trouvé de quoi je parle ?