Médecin et ingénieur

Toutes les professions ont une importance certaine et requièrent de grandes compétences. Choisir de faire carrière dans l’un ou l’autre de ces champs d’étude et de travail exige bien des efforts et une fois le diplôme obtenu, les personnes en retirent une fierté de bon aloi.

Aucune profession n’est semblable aux autres. Aux antipodes, on retrouve certainement la médecine et l’ingénierie, ce qui amène parfois les professionnels de ces disciplines à se tirer la pipe.

L’ingénieur au médecin

« Je n’aurais voulu être médecin pour rien au monde. Nous, les ingénieurs, construisons des ponts magnifiques, des gratte-ciels grandioses, des bâtiments majestueux, des palais monumentaux, des routes panoramiques, alors que vous, les médecins, êtes incapables de guérir la plupart de vos patients. »

a89d4d05c17445a02917e582e4f9e405-drome-un-homme-de-83-ans-meurt-noye-dans-un-cimetiere

Le médecin à l’ingénieur

« C’est vrai, la nature humaine est complexe et la médecine ne peut venir à bout de tous les maux, mais lorsque nous commettons une erreur, nous avons la décence de l’enterrer, tandis que vous, les ingénieurs, vous vous empressez de l’ériger. »

16599647

Char ou fille ?

« L’humour, c’est l’art de dire des trucs horribles à quelqu’un en lui faisant perdre le désir de vous tuer. » LeCorbot

Lecteur, lectrice, voici un billet d’humour pour se relever du dimanche annonçant nostalgiquement la fin des vacances.

Au Québec on utilise beaucoup le mot « char » pour désigner son véhicule personnel. C’est un terme plutôt archaïque, mais la culture perpétue les vieilles expressions. Il existait des chars pour transporter des denrées, du foin, mais il y avait également des chars de guerre, de course, d’apparat, de défilé.

Top-Supercar-Wallpaper-1

Je ne voudrais pas péter la bulle des filles, mais certains signes ne trompent pas. Vous devriez être convaincue que vous passez au second plan, après l’automobile de votre copain, si vous entendez ce genre de phrases.

*****

plus_de_300_voitures_au_8e_rdl_A_2010723144241_600-620x348.jpg

La jupe

Pourquoi j’appelle mon auto « Émilie » ? Tu vois, elle porte des jupes. Émile, ça aurait fait travelo.

J’aime quand tu mets ta jupe en cuir, tu sens le char neuf.

Oui, un autre week-end à exposer ma caisse au club des voitures modifiées. J’ai toujours eu l’âme d’un pédagogue. Mets ta petite jupe serrée rouge, elle s’harmonisera parfaitement avec celles d’Émilie.

Voiture-modifiée.jpg

L’air provenant de la trappe remonte ta jupe ? Les déflecteurs sont bloqués ? Émilie est mon amie, après tout.

La fille

J’adore ton pare-chocs arrière, tu sais ! Tu as juste un petit problème de hauteur inégale avec tes amortisseurs avant.

oups-hotesse.jpg

Tu es de quel type, déjà ? Démarreur ou cylindre ?

Le temps de ta vidange mensuelle, c’est quand ?

Tu es la plus bielle.

Les fuites de ton radiateur, ça se colmate ?

Je te préfère en V plutôt qu’à plat.

britney-cuissardes-copie-1

Oui, je retire ses pneus d’hiver pour les remplacer par ses pneus d’été. Pourquoi je refuse de retirer tes bottes cuissardes quand tu me le demandes ? Boulot sans boulons, tu peux faire le travail toute seule.

La relation intime

Je ne caresse pas ma caisse, je la bichonne. La différence ? Tu me caresses, je la bichonne.

accessories-26

J’aime quand tu ronronnes si sensuellement ! Quoi ? Je ne te parlais pas !

Menace-moi d’aller coucher dans le garage ! Pourquoi tu ferais cela ? Pour me… punir !

Tu mérites au moins autant d’attentions que j’en accorde à Émilie ? Elle ne me menace pas de me quitter si parfois je la néglige.

Possessivité et jalousie

Émilie ne me fait aucune scène lorsque je regarde une autre bagnole. Elle ne cherche pas à se comparer à une Ferrari non plus.

Tu t’inquiètes pour rien, parce que je ne voudrais jamais d’une Ferrari. Trop chère à entretenir. Par contre, je ferais bien une petite balade.

photos-for-ferrari-supercar-wallpaper-hd-farrari-super-car-images-laptop

Ne me demande plus si tu peux conduire Émilie. Comme tu vois, elle n’est pas équipée d’une conduite à droite.

Tu aimerais partir en balade ? Pas certain qu’Émilie ait envie que tu l’accompagnes.

Sexy

Si je te trouve sexy ? Surtout avec des auto…collants.

Et tu es très sexy avec avec tes talons aiguille, car impossible de conduire avec ces échasses dans tes pieds !

d3896

Évidemment, tu es sexy ! Sinon, jamais tu n’embarquerais à bord d’Émilie !

Le cinéparc

Une soirée au cinéparc ? Tu n’y penses pas ! Côtoyer tous ces tacots et guimbardes !

130606_ns1zs_cine_parc_sn635-635x330

Si j’accepte, tu vas m’offrir une gâterie ? Seulement si tu me promets de ne rien laisser tomber sur le siège.

De choses et d’autres

Ton huile d’olive a quel indice SAE ?

Prendre notre douche ensemble ? Bien sûr ! Je me préparais justement à laver Émilie.

Ton parfum interfère avec celui du petit sapin.

Conduire-Pieds-Tableau-Bord-Securite-Danger-2

Tu mets encore tes pieds sur mon tableau de bord ! Je comprends ta façon de conduire maintenant !

Tu sens que j’aime plus mon char que toi ? Les femmes ! Toujours des idées stupides en tête. Pas surprenant qu’on préfère passer plus de temps derrière le volant et moins en votre compagnie !

Organisme nuisible envahissant – genre passibella mamakessa

Le printemps ramène plusieurs espèces nuisibles envahissantes, mais certaines peuvent sévir à longueur d’année. Voici une histoire vécue par plusieurs d’entre vous.

Une satanée espèce remplie de méchancetés innommables portant le titre fallacieux de « belle-mère » pour mieux cacher sa véritable nature hideuse a prêté pour quelque temps son adorable progéniture ingénue à peine sortie de la puberté à un sombre individu de votre espèce possédant tous les vices afin qu’ensemble ils créent des enfants. On pourrait croire à une énorme bêtise de sa part et à un coup de génie du vôtre. Détrompez-vous, la stratégie de la belle-mère n’en est qu’au premier chapitre.

belle-mere-pere

La naissance des enfants aura tôt fait de calmer le dépravé qui, tel que prévu, s’assagira grandement en ne conservant de son ancienne vie de débauche que ses jeux vidéos. Les enfants nés de l’union contre nature seront rapidement pris en charge par la belle-mère venue offrir une aide providentielle afin que les deux parents puissent forniquer un peu en toute discrétion le dimanche après-midi.

L’intrigante belle-mère multipliera les visites et les sorties avec les mômes afin de mettre en place la suite de son odieuse machination. Elle détournera l’attention et l’amour des innocents bouts de choux qui, évidemment, au contact d’une telle démone, goberont toutes ses paroles préalablement enrobées d’oursons en gelée. Ses vilains propos concerneront toujours leur père et son ancienne vie de débauche. Puisque la vieille ne leur raconte que la stricte, mais surannée réalité, ses paroles sont corroborées par leur mère. Cette progéniture alors sous influence portera un lourd jugement sur leur père et les enfants demanderont bientôt de s’en éloigner au grand désespoir du malheureux inconsolable qui s’était péniblement transformé en bon gars fiable, et ce pour strictement rien.

depuis-deux-ans-le-pere-et-la-belle-mere-de-cody-lui-faisait-des-blagues-sadiques-poussant-a-bout-le-petit-garcon

La mère des jeunots, ayant besoin plus que jamais de la sienne, en profite alors pour emporter ses rejetons à la grand-maman gnagnagna le plus souvent possible afin de rencontrer ses nouveaux contacts dégotés sur Tinder. La laide-mère est plus qu’heureuse de poursuivre sa besogne, arrivant presque au dénouement de son plan machiavélique.

Les jeunes mettront un certain temps à y parvenir, mais guidés par la main experte de leur grand-mère, ils finiront ensemble par faire éclore la belle-mère qui se terrait au fond de l’ancienne jeune ingénue ayant jadis volé le cœur du fournisseur actuel des pensions alimentaires.

mainImage-source-9587410

Toute cette machination bien huilée a été inventée par la belle-mère originelle comme mode de reproduction et de dissémination très efficace, et ça marche mieux encore que les pissenlits ! Les belles-mères prolifèrent plus que jamais, malgré tous les efforts d’éradication dépensés par les mauvais garçons.

C’est pourquoi il faut impérativement alerter les jeunes hommes. Voici les conseils essentiels à leur prodiguer.

Comme compagne, ne choisissez jamais une jolie femme. Plus elle sera laideron, plus la belle-mère vous laissera tranquille.

Fille98

Une autre solution acceptable, inscrivez-vous sur Tinder et attendez les invitations de mères de famille sur le point de divorcer. Ça coûte beaucoup moins cher et la belle-mère possède déjà son souffre-douleur qui paye les pensions alimentaires.

Version-Beaute-Montreal-Ahuntsic-1442x630.png

Dans le cas où vous seriez tenté par une beauté fatale, amenez-la vivre au moins à dix-mille kilomètres de sa mère. Croyez-moi, les enfants détestent parler longtemps au téléphone. De plus, interdiction totale d’accepter les frais virés. Ça écourtera drastiquement les conversations ainsi que le nombre de ses tentatives. Pour ceux qui connaissent le moyen de configurer leur router internet, bloquez les ports utilisés par Skype et tous les autres logiciels de communication.

Ne délaissez jamais vos vilaines habitudes de mauvais garçon. De toute façon, votre union ne durera pas plus longtemps. Vous aurez également l’excuse de dire à votre dulcinée qu’elle vous a choisi en connaissance de cause alors que si vous changez, même pour le mieux, vous entendrez inexorablement la phrase : « tu as changé ».

maxresdefault-2

Ne jetez aucun jeu vidéo, ça finit toujours par servir de nouveau. Cependant, achetez-les en toute discrétion sur le Web. Votre ex ne pourra pas jeter ou s’approprier vos coffrets et vous laissant croire que vous les avez égarés. Surtout, elle ne pourra pas s’en servir pour attirer les gars sur Tinder en plaçant sur le site une photo d’elle avec en arrière-plan tous vos meilleurs titres de jeux.

JeuxVidéosFille

Je vous conseillerais bien de vous abstenir de faire des bébés, mais malgré la grande sagesse de ce conseil, tant pour vous que pour la surpopulation mondiale, les mauvais garçons finissent toujours par laisser trainer leur engin un peu partout et surtout là où c’est le plus dangereux, se croyant immunisés contre les MTS et les belles-mères.

Ne pensez jamais que vous parviendrez à neutraliser les manigances de votre belle-mère en l’amadouant. Si vous le pensez sincèrement, dites-vous qu’elle vient de compléter avec succès la phase 1 de son projet qui vous concerne. Cette espèce envahissante a peaufiné sa technique durant des millénaires et utilise la transmission orale de ses connaissances pour ne laisser aucune preuve de ses méfaits. Elle a poussé la collaboration intergénérationnelle à un degré de sophistication ultime qui ne vous laisse aucune chance. Vous êtes un cloporte face à une vipère affamée en train de montrer à sa descendance comment vous chasser… dans les deux sens du terme.

Une erreur fréquente est de croire qu’on court moins de chance de se retrouver avec une belle-mère exécrable si on la choisit jeune. Ne soyez pas sot, vous l’endurerez simplement plus longtemps.

J’entends d’ici vos pensées. Vous aimeriez savoir si j’ai un conseil à vous donner alors que vous venez de comprendre dans quel guêpier vous vous êtes fourré. Je ne veux pas vous bercer d’illusions alors je ne vous dirai rien. Je ne vous souhaite même pas bonne chance. Vous n’en aurez pas. Par contre, vous me faites grandement pitié. Est-ce d’un quelconque réconfort ?

3128483390_1_2_uz81sSfR

Je sais que des belles-mères me lisent. Alors à elles, je tiens à dire que malgré mes propos pleins d’humour et de vérité, j’aime beaucoup ma belle-mère.

Quoi, chérie ? Ta mère est morte voilà 15 ans ? Je sais, je sais.

Comme je vous disais, j’aime beaucoup ma belle-mère.

Quoi chérie ? Ce soir je dors dans le salon ?

Qu’est ce que je vous disais à propos de leur prolifération ! Bof !, tant qu’à dormir dans le salon, aussi bien de jouer à un jeu vidéo !

Photos : objectifsante.mutplmoms.com ; versionbeaute.com ; romantique54.skyrock.comideospherique.blogspot.ca ; evuneshama.org ;

 

Grogne du printemps

«Doux printemps, quand reviendras-tu faire pousser des feuilles, faire pousser des feuilles.
Doux printemps, quand reviendras-tu faire pousser des feuilles pour me torcher le c…
»

Chanson que je fredonnais étant jeune en insistant sur le dernier mot de trois lettres.

Hé bien!, je la chante de nouveau cette année parce que le printemps ne s’est pas encore pointé le bout du museau et il est plus que temps.

Photo-1029

On annonce encore -6 °C pour cette nuit. La météo n’en finit plus de repousser la pousse des feuilles. Ce temps froid est également accompagné de vents forts qui, heureusement, sublime la neige, mais qui rafraîchit encore plus le climat. Les parterres laissent timidement voir leur verdure décatie. Je regarde les cimes des sapins qui se font bardasser et ça ne me donne pas du tout le goût de mettre le nez dehors.

Les passages alternatifs des températures au-dessus et en dessous du point de congélation favorisent la récolte de l’eau d’érable qui donnera de bons sirops d’érable. À toute chose malheur est bon, dit-on.

Je vais quand même devoir m’y résigner. Sans pommes et sans pain frais, ma vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Heureusement je ne manque pas de café. Ça m’aide à patienter et à ne pas m’accrocher au lustre.

5714-paquerettes-WallFizz

Entre les nouvelles de ratons laveurs zombis et d’abuseurs armés de palettes de chocolat pour faire fondre leurs victimes, je relis cet article sur l’antihydrogène dont j’avais prévu vous parler. Heureusement pour vous, c’est samedi et je vais garder cet article au ras des pâquerettes qu’on attend malheureusement encore d’un pied pas si ferme.

Allez, Mathis, grouille, à la douche! Et cesse d’être grognon.

Gggrrrmfggghdg!

Photos : erabliere-cheminduroy.qc.ca ; desjardins-inspirations.frwallfizz.com 

Le poids des …ages (les solutions)

Notre bagage génétique déficient nous a rendus bien mal outillés pour vous assister lorsque, le samedi matin, vos yeux assassins nous fusillent sans possible riposte parce que nous restons étendus, amorphes, décatis devant la télé diffusant un interminable tournoi de golf. Vous voyez bien que quelque chose ne tourne pas rond dans notre tête ! Si les …ages auquels vous nous conviez si expressément étaient rédempteurs, nous serions les premiers à les accepter dans la joie et l’allégresse. Au contraire, nous préférons suivre d’un regard vide, hagard et hypnotique une minuscule petite balle blanche refuser obstinément de disparaitre au fond d’une coupe située à l’autre bout du pays. Le poids des …ages nous vieillit prématurément, a un effet néfaste bien connu sur notre libido et malgré tout, vous insistez quand même pour nous atteler comme si nous étions devenus de vieux canassons juste bons à exécuter ces travaux qu’une grand-mère peut encore très bien accomplir sans aide, malgré une démarche et une dentition vacillantes.

Mais il y a pire. Lorsque votre torture psychologique parvient finalement à vaincre notre courageuse résistance, lorsque, grâce à des ruses qu’aucun sioux ne s’abaisserait à utiliser, vous parvenez à faire de nous des conscrits, que nous crawlons de reculons jusqu’au gibet en vous implorant de nous laisser la liberté, votre âme insensible de tortionnaire ne démontrant aucune empathie pour votre victime, vous poussez la cruauté jusqu’à exiger de nos malheureuses personnes d’exécuter ces ignobles travaux selon vos règles et standards qui ont, avouez-le, la fabuleuse propension à se moduler aléatoirement de semaine en semaine.

Ainsi, malgré notre important apport à vos travaux forcés, vous avez toujours des reproches à nous adresser sur la façon dont nous nous sommes débrouillés pour compléter l’interminable liste des …ages du week-end. Vous n’hésitez jamais à nous obliger à recommencer le travail pour lequel nous avons dépensé tant d’énergie sous peine de nous priver de gâteries la prochaine nuit venue. Évidemment, toutes nos maladresses parfaitement compréhensibles iront grossir la pile des railleries à notre sujet lorsque vous vous réunirez avec vos amies pour partager vos atrocités et faire part de nos performances inévitablement inférieures à votre niveau de satisfaction, fut-il aussi irréaliste que jouer une ronde de 65 au golf. Si vous l’ignorez, ceux qui réussissent ce fabuleux score sont payés des millions et n’ont probablement jamais touché à un …age de leur vie.

J’en appelle ardemment à votre humanisme, le même mis de l’avant lorsqu’il est question d’animaux blessés, et je vous prie, je vous supplie de mettre fin à vos exactions à notre égard, car si les …ages sont pour vous d’une importance supérieure à celle de notre bien-être, si vous traitez mieux votre chat que votre chum en ne le privant jamais, lui, de ses gâteries quotidiennes préférées même s’il ne plie jamais des pyramides de linge, sachez que vous jouez dangereusement avec le destin de l’humanité. Devenez plus conciliante, et plutôt que d’aller au spa avec vos amies de filles, faites des partys d’… ages ensembles. Ainsi, vous cesserez de nous torturer, de nous humilier, et obtiendrez en retour des résultats supérieurs en tous points. Si vous acceptez ma proposition, au nom de tous les hommes, je vous promet solennellement de vous vouer une reconnaissance éternelle jusqu’au week-end prochain et de jeter aux ordures les vieilleries de votre mère qui encombrent tant le lieu le plus stratégique de la maison, c’est-à-dire le garage. Et surtout, surtout, tout homme sur la Terre vous jurera sans faillir à cette promesse de faire le ménage dans vos paires de souliers. Ainsi, ça vous aidera à vous débarrasser de cette fâcheuse tendance à les disséminer partout dans la maison. De plus, vous comprendrez enfin la différence entre souliers de montagne et montagne de souliers. Un seul geste, trois résultats positifs, c’est ça l’efficacité masculine à son meilleur lorsqu’il est question de réaliser des tâches ménagères. Il faut simplement nous demander d’effectuer les bons …ages. Comme vous voyez, les solutions se trouvent juste au bout de vos doigts. Vous nous excuserez, mais en attendant de recevoir enfin les bonnes tâches à accomplir, la dernière ronde du prestigieux tournoi de golf vient tout juste de commencer.